Top

Je me suis souvent dit que l’appellation « l’île de beauté » sonnait un poil prétentieux. Mais en regardant la variété des paysages et leurs richesses, c’est assez vrai finalement.

Bonifacio

Alors, voyons, au début du voyage, cap sur Bonifacio. Cette ville est très belle du haut de ses falaises. Et tout autour, la mer. De grandes balades dans le maquis corse.

Rondinara

Nous découvrons près de Bonifacio, la plage de Rondinara. L’eau est turquoise. Une bonne baignade de prévu.

Porto Vecchio

Petit tour ensuite à Porto Vecchio avant de faire une randonnée aux aiguilles de Bavella.

Les Aiguilles de Bavella

Petit panorama de notre promenade vers les fameuses aiguilles. Ensuite, changement de décor en milieu de séjour vers Corte pour découvrir le centre de l’île.

Corte

Après être descendus dans le Sud de la Corse à Bonifacio, nous optons pour le centre de l’île et Corte.

Nous avons visité le musée de la Corse. J’ai surtout aimé, l’exposition temporaire du photographe Reza tout en haut de la citadelle. J’ai toujours admiré les grands reporters photographes. Le fait de raconter la vie des personnes à travers le monde, observer les conflits, retranscrire les émotions.

Au cours de l’exposition, plein d’histoires retranscrites en photographies. Par exemple, des africains qui affichent des photos de leurs proches, perdus au cours de guerres, pour les retrouver. L’avantage de Corte, c’est non seulement le gentil caviste de la place mais aussi, le point de départ de différentes balades dont je n’aurais pas cru m’en sortir.

Nous voilà donc partis pour la montagne. C’est là où je me suis dépassée. La balade du lac de Nino avec l’odeur des pins dans la forêt, la montagne aride et l’arrivée spectaculaire sur l’étendue verte.

Grosse angoisse en cours d’ascension ; envie de redescendre… Une amie m’a dit :« suis moi et ne regardes pas tout en haut, regardes chaque pas que je fais et concentres toi dessus ».

Oui, pourquoi toujours vouloir regarder trop loin sans profiter de ce qui est juste à nos pieds. Ne pas perdre de vue l’objectif mais y arriver pas à pas. C’est si simple et pourtant parfois si compliqué.

Ajaccio

Nous finissons en beauté notre séjour, en dînant au restaurant le cabanon avec d’excellents fruits de mer et vins corses.

Un dernier bain de mer à Ajaccio et la nuit, être bercée par le bruit des vagues…que du bonheur.

post a comment