Top

Une petite escapade parisienne s’imposait au mois de décembre. J’ai décidé de me la jouer en mode touriste pour une fois. Voir la ville sous un autre angle, ne pas réfléchir (et c’est pas facile me connaissant, croyez-moi…), se laisser porter par les monuments et les nouveautés.

Centre Pompidou

Jour 1. Beaubourg est le musée que je préfère sur Paris. Il touche l’art contemporain et possède une collection permanente étonnante.C’est parti pour 3 heures de déambulation dans les allées du centre. Rien que pour le plaisir des yeux.

Grâce à l’achat de places coupe-file, nous entrons bien vite découvrir l’exposition temporaire sur les peintres Magritte et Cy-Twombly.

Je me plonge dans les trompe-l’oeil de Magritte et sa peinture sans faille…Je dis sans faille car à mes yeux, c’est une peinture sans bavure, très surréaliste. J’avoue, je préfère l’abstraction de certaines toiles de l’artiste américain Cy-Twombly qui ont un côté très japonisant parfois avec des touches de rouge, de fuchsia, de vert…

Nous continuons notre découverte vers la collection permanente. Mes yeux s’attardent ensuite sur des peintres que j’aime plus que tout, avec une explosion de couleurs dans la tête : Kandinsky, Joan Miro, Chagall…

Fondation Louis Vuitton

Après un repas pris dans une brasserie du quartier, nous filons vers la Fondation Louis Vuitton. Quelle surprise lorsque nous arrivons devant ce bâtiment. J’ai beau le photographier sous tous les angles, le rendu est sublime.

A l’intérieur, il y a ces poissons qui flottent au-dessus de nous et non, je n’ai rien fumé !!!

Je finis par admirer sur les toits la vue de Paris : d’un côté le centre des affaires de la Défense, de l’autre la Tour Eiffel. Ce bâtiment est vraiment à couper le souffle. En prime, une exposition sur les peintres impressionnistes. Un avant-goût d’Orsay.

Jour 2. Je n’ai jamais visité le musée d’Orsay. Aujourd’hui, zou…c’est partie !! Nous sortons de notre hôtel situé près de la place de la Bastille pour une balade parisienne vers le musée.

Place des Vosges

A Paris, un trésor se cache à chaque coin de rue. La place de Vosges est notre 1er arrêt en chemin. Elle est vraiment trop belle. Chaque détail, les portes, les coursives, les boutiques, tout est de l’art à l’état pur pour moi.

Nous prolongeons notre chemin pour nous rapprocher de la Seine. Un fou rire devant les petits chats qui remuent la queue dans la vitrine d’une boutique japonaise.

Bords de scène

Nous passons le long du fleuve et là, l’impression de désert, presque personne sur les rives quelques coureurs du matin seulement.

Paris est à nous !

Musée d'Orsay

Le musée d’Orsay ressemble à un grand hall de gare des années 20 tel qu’on se l’imagine. Les courants de peintures apparaissent au fil de la visite. Mieux vaut prendre l’audio guide pour comprendre chacune des toiles. Nous y passons plus de 4 heures et déjeunons sur place dans une petite brasserie sympa sous le regard bienveillant de « pompon » l’ours blanc. La collection permanente des impressionnistes est gigantesque.

Plus haut, l’horloge donne une vue sur Paris, fascinante.

En sortant, des tableaux plein la vue nous finissons par nous balader près du Palais de Tokyo à l’ombre de la Tour Eiffel.

Vieille dame de Paris

Balade quartier Bastille-Marais

Jour 3. Le dernier jour arrive déjà et encore plein de choses à explorer. En attendant le train, une nouvelle balade s’impose. Au menu, boutiques et quelques vues imprenables au fil des ruelles.

Se souvenir des belles choses de Paris, voilà ce qui reste en tête.

post a comment