Top

Dans un précédent article, je vous parlais de mes résolutions 2020. Celles-ci ont commencé (enfin!) par le livre de l’auteur déjanté dont j’avais déjà dévoré « le lézard lubrique de Melancholy Cove » et « le blues du coyote », Christopher Moore.

Ce livre a tout pour me plaire :

le bleu - ma couleur préférée,
la peinture – les impressionnistes dans le Paris de 1890,
une enquête – mais qui a tué Vincent Van Gogh ?
l’humour – à décaper la peinture bleue (mais chuuuut! je n’ai rien dit),
une pointe de folie – la muse, le mystérieux homme aux couleurs,

Bref, un roman débridé passionnant avec un détail impressionnant sur le Paris de l’époque. Ça m’a donné envie de me replonger dans la vie de ses peintres et l’histoire de Paris.

J’ai découvert et redécouvert plusieurs peintures et notamment, la beauté de la « la blanchisseuse » ♥ de Henri de Toulouse-Lautrec. Cette femme de dos légèrement penchée, regardant par la fenêtre.

1

Comments:

  • Electra

    27 avril 2020

    j’ai adoré ce roman 🙂

    reply...

post a comment